chalumeau


chalumeau

chalumeau [ ʃalymo ] n. m.
• 1464; chalemel XIIe; bas lat. calamellus, de calamus « roseau »
1Tuyau (d'abord de roseau, de paille). Aspirer une boisson avec un chalumeau. paille.
2Flûte champêtre, roseau percé de trous. Le chalumeau des bergers. flûtiau, pipeau. Mus. Tuyau (de la musette, du biniou, de la cornemuse). Registre grave de la clarinette.
3Outil qui produit et dirige un jet de gaz enflammé. Chalumeau oxhydrique, dans lequel on fait passer un courant d'oxygène sur une flamme produite par la combustion de l'hydrogène. Chalumeau oxyacétylénique (oxygène et acétylène). Soudure au chalumeau. Découper au chalumeau.

chalumeau nom masculin (bas latin calamellus, du latin classique calamus, roseau) Tuyau de paille, de matière plastique, etc., dont on se sert pour aspirer un liquide ; paille. Instrument permettant, par combustion d'un gaz, d'obtenir et de diriger une flamme chaude. Petit instrument à vent, à anche simple, ancêtre de la clarinette. Dans la cornemuse, tube qui fournit la mélodie. Registre grave de la clarinette.

chalumeau
n. m.
d1./d TECH Appareil destiné à produire une flamme à haute température à partir de gaz sous pression. Chalumeau oxhydrique (oxygène et hydrogène), oxyacétylénique (oxygène et acétylène), à hydrogène atomique (recombinaison d'atomes d'hydrogène dissociés par un arc électrique), à plasma (recombinaison d'ions au contact du métal).
d2./d Vx Petit tuyau en bambou ou en plastique, par lequel on aspire un liquide. Syn. paille (sens A, I, 4).

⇒CHALUMEAU, subst. masc.
A.— Vx. Tige de roseau, de paille :
1. Près de là, des épis nombreux
Sur de longs chalumeaux, à six pieds de la terre,
Ondoyants et pressés se balançoient entre eux.
FLORIAN, Fables, La Sauterelle, 1792, p. 188.
Spécialement
1. CHASSE. Petite branche enduite de glu pour prendre les oiseaux (cf. Ac. 1932).
2. MUSIQUE
a) Flûte rustique faite d'un roseau percé de trous. Le chalumeau des bergers. On entend déjà le chalumeau des meneurs de chèvres qui viennent d'arriver des Pyrénées (LOTI, Le Livre de la pitié et de la mort, 1891, p. 283).
Littér. [En tant que symbole de la poésie pastorale] :
2. ...
Sénestre je vaticine
Toutes sortes de malheurs,
En me couronnant de fleurs,
Sifflant de pastoraux airs
Dans mes chalumeaux diserts.
MORÉAS, Le Pèlerin passionné, 1891, p. 98.
b) Vx. Instrument de musique formé d'un tuyau cylindrique percé de neuf trous et muni d'une anche battante (cf. GEVAERT, Traité d'instrumentation, 1885, p. 162). Tube sonore de la musette, du biniou, de la cornemuse (cf. H. BOUASSE, Instruments à vent, 1930, p. 88).
c) P. méton. Registre grave de la clarinette. On obtient les sons de chalumeau par raccourcissement (...) de la longueur effective du tuyau (H. BOUASSE, Instruments à vent, 1930 p. 67).
B.— P. anal. Tuyau de paille, de matière plastique, parfois de verre ou de métal, utilisé pour aspirer un liquide, pour diriger le souffle vers l'extérieur. Boire avec un chalumeau; faire des bulles de savon avec un chalumeau :
3. ... sa récréation favorite était de faire des bulles de savon. Assis devant sa porte, muni d'un chalumeau, il soufflait avec une adresse de jeune fille les sphères parfaites et fragiles.
MAUROIS, Ariel ou la Vie de Shelley, 1923, p. 121.
Spécialement
1. LITURG., vx. Tuyau de métal précieux utilisé dans l'Église romaine au cours de la messe pontificale pour aspirer le vin de l'eucharistie. On porte le sang du Sauveur au pape assis sur son trône derrière l'autel, et il l'aspire avec un chalumeau d'or (STENDHAL, Promenades dans Rome, t. 1, 1829, p. 214).
2. TECHNOLOGIE
a) Vx. Tube servant à diriger un souffle d'air sur une flamme de façon à en augmenter la chaleur. Lampe à chalumeau.
b) Usuel. Appareil terminé par un tube, principalement destiné à des usages industriels, qui produit une flamme d'une température élevée en faisant passer sous pression un mélange de gaz combustibles.
SYNT. Chalumeau d'émailleur, de soudeur, de verrier; chalumeau découpeur, soudeur; chalumeau à hydrogène atomique; fondre, se décomposer au chalumeau.
En partic. Chalumeau à plasma. Appareil dans lequel le plasma est produit en faisant passer un gaz raréfié à travers un arc électrique, utilisé pour des expériences de laboratoire à très haute température ou pour travailler des alliages spéciaux ou des matériaux réfractaires (cf. Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 234). Chalumeau électrique. Appareil produisant un arc électrique, utilisé principalement pour souder des métaux (cf. SIZ. 1968).
Rem. La docum. atteste le verbe intrans. chalumer. « Jouer du chalumeau » (cf. l'a. fr. chalemeler de même sens, XIIe siècle). Illustre pied-de-bouc, Pan de vert couronné, Fais que mon Du Plessys me revienne gaillard, Car sur tous il sait bien chalumer avec art Et son bruissant luc sur tous est bien sonné (MORÉAS, Sylves, 1896, p. 169).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Mil. XIIe s. chalemel « roseau » (Psautier Cambridge, éd. F. Michel, 67, 31 ds T.-L.) en partic. 1165-70 mus. (CHR. DE TROYES, Erec et Enide, éd. W. Foerster, 2054, ibid. : Sonent [...] Muses, estives et fretel, Et buisines et chalemel); 1464 [date du ms.] chalumeaulx (Ms. de Rouen des Quinzes Joies mariage, [1918], 83 ds QUEM.); d'où 1680 « tuyau de la musette » (RICH.); 1832 « sons graves de la clarinette » (RAYMOND); 2. a) ca 1160 « tuyau d'or ou d'argent destiné à canaliser les vapeurs d'un parfum » (Enéas, éd. Salverda de Grave, 6467); 1530 « pipette pour aspirer le vin » (PALSGR., p. 240b); 1625 « id. » liturg. chalumeau (D. Doublet, p. 334 ds GAY t. 1); b) 1680 « tuyau avec lequel on souffle sur une flamme pour la rendre plus intense » (RICH.); 3. 1832 « branche frottée avec de la glu pour prendre les petits oiseaux » (RAYMOND). Du b. lat. calamellus [dimin. de calamus « roseau »; à rapprocher de 2 a et de 3 calamus, aux sens de « branche creuse d'un candélabre » (Vulgate, Exode, 25, 31 ds TLL s.v., 124, 75) et de « gluau [pour la piéde] » (Properce, 3, 13, 46, ibid., 123, 65)], attesté au sens de « pipeau » au Ve s. (ARNOB., in psalm., 150, p. 570A ds TLL s.v., 117, 34 [p. métaph.]); le sens de « chalumeau pour le vin eucharistique » ne semble pas exprimé en lat. par calamellus, mais entre autres par calamus (Archéol. chrét. t. 3; v. aussi GAY). Fréq. abs. littér. : 74.

chalumeau [ʃalymo] n. m.
ÉTYM. 1464; chalemel « roseau », mil. XIIe; du bas lat. calamellus, dimin. de calamus « roseau ».
1 Vieilli. Tuyau (d'abord de roseau, de paille). || Souffler des bulles de savon dans un chalumeau. || Humer, aspirer une boisson avec un chalumeau. Paille.
1 Vidalie, dont le système moteur commençait à s'émanciper, essaya vainement de mettre le feu à une poignée de chalumeaux en paille consentie par le barman.
A. Blondin, Monsieur Jadis, p. 79.
2 Mus. Vx ou didact. Instrument de musique pastorale, flûte champêtre constituée par une simple tige percée de trous. Flûteau, pipeau (→ Ajuster, cit. 10).Tuyau de la musette, du biniou, de la cornemuse.
2 On y est isolé de tout, et on n'y entend aucun bruit, si ce n'est, à la tombée du soir, les chalumeaux des bergers qui rassemblent leurs chèvres, dans les montagnes alentour.
Loti, les Désenchantées, XXV, p. 158.
3 Le silence est revenu encore, plein d'ivresse et de lueurs. Par moments, la musique des chalumeaux s'élançait à nouveau, glissait, puis s'éteignait.
J.-M. G. Le Clézio, Désert, p. 63.
3 Chasse. Branches que l'on enduit de glu pour prendre les petits oiseaux. Gluau.
4 Techn. Vx. Tube de métal ou de verre dont on se sert pour diriger, au moyen d'un courant d'air, la flamme d'une lampe sur les matières que l'on veut échauffer, fondre, souder. Soudure (soudure autogène).Mod. Appareil qui produit et dirige un jet de gaz enflammé. || Chalumeau oxhydrique, dans lequel on fait passer un courant d'oxygène sur une flamme produite par la combustion de l'hydrogène, ce qui permet d'obtenir des températures assez élevées pour fondre les substances dites réfractaires. || Chalumeau oxyacétylénique (oxygène et acétylène) dit à acétylène. || Chalumeau soudeur. || Chalumeau coupeur. || Découper au chalumeau. Chalumeur-coupeur.
4 (…) on se moque d'un ouvrier qui scie une barre de fer au lieu de l'attaquer au chalumeau.
Alain, Pragmatisme, in les Passions et la Sagesse, Pl., p. 297.
tableau Vocabulaire de la chimie.
DÉR. Chalumeur, chalumiste (V. Chalumeur-coupeur).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chalumeau — ohne Klappen nach der Encyclopédie von Diderot Alembert (1767), Abb. ohne Rohrblatt Das Chalumeau (Aussprache: [ʃalyˈmoː]) (pl. Chalumeaux aus franz. Chalumeau, Schalmei/Rohrblattinstrument , das auf altgriechisch κάλαμος …   Deutsch Wikipedia

  • chalumeau — CHALUMEAU. sub. m. Tuyau de paille, de roseau, etc. Les enfans font des bouteilles de savon avec un chalumeau. Quand le Pape communie solennellement, il prend le sang de J. C. dans le Calice avec un chalumeau d or.Chalumeau, se dit en Poésie, De… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chalumeau — Chalumeau, Auena, Semble qu il vienne de Calamus, ou de Calamellus, diminutif. Chalumeau fait d un tuyau de froment, Calamus. Chalumeau de blé, avoine, et semblables, Culmus. Chalumeau duquel on fait des fleiches, Sagittarius calamus …   Thresor de la langue françoyse

  • chalumeau — CHALUMEAU. s. m. Tuyau de paille, de roseau &c. Les enfans font des bouteilles de savon avec un chalumeau. boire avec un chalumeau, en certaines solemnitez. Chalumeau, signifie aussi, Pipeau, fluste champestre, fluste de berger. Au son des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Chalumeau —   [ʃaly mo, französisch] das, s/ s, seit dem Mittelalter bekanntes, v. a. in der Volksmusik verwendetes Holzblasinstrument mit einfachem Rohrblatt und zumeist zylindrischer Bohrung, aus dem sich um 1700 das Klappenchalumeau und die Klarinette… …   Universal-Lexikon

  • Chalumeau — (fr., spr. Schalümoh, Mus.), die Schalmey, vgl. auch Clarinette …   Pierer's Universal-Lexikon

  • chalumeau — (izg. šalimȏ) m DEFINICIJA glazb. 1. pov. srednjovjekovni puhaći instrument, preteča klarineta 2. mukli, duboki registar na klarinetu ETIMOLOGIJA fr …   Hrvatski jezični portal

  • chalumeau — [shal′ə mō΄] n. [Fr < OFr chalemel < L calemellus, dim. of calamus, reed: see CALAMUS] 1. an early single reed wind instrument, forerunner of the clarinet 2. the lowest register of the modern clarinet …   English World dictionary

  • Chalumeau — This article is about the historical musical instrument. For the register on the clarinet that is named for this instrument, see Clarinet#Range. A Modern School Chalumeau The chalumeau (French: [ʃa.ly.mo], English …   Wikipedia

  • Chalumeau — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Chalumeau », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Chalumeau peut désigner : Chalumeau… …   Wikipédia en Français